Le luxe comme
reconnection à soi, aux autres et au monde
En 2066, l'écologie et la durabilité guident le progrès. A cette époque où les technologies s'adoucissent et deviennent plus organiques, l'homme a entamé une quête de sens et cherche à se connecter différemment au monde. Serait-ce là le luxe ?
blockchain
matières intelligentes
neuralink
les archétypes
Rousseau
Les future breakers
Rousseau nous dessine un futur lié à la re-naturation de l‘Homme et aux principes qui en découlent. Ainsi, l’objectif est de ralentir le rythme en passant du consumérisme à
l’essentialisme. L’innovation se met alors au service de la nature et de l’éthique pour un luxe « slow » et méditatif.
Phalanstère
Les future shakers
Le luxe ‘Phalanstère’ s’inscrit dans un état d’esprit d’émerveillement. La création se veut métissée, portée par des groupes ou gourous porteurs d’un idéal communautaire festif, qui prônent un luxe de partage et hyper-sensoriel.  Les nouveaux imaginaires se fondent dans une poétique relationnelle donnant lieu à des co-créations authentiques et novatrices.
en savoir plus
Le monde d'alors
“In a world where almost every aspect of our lives is somehow tethered to technology, experiences that engage our bodies, our senses and our souls are at a premium. Digital is what we’ve become but visceral is what we crave.”
Doug Stephens, futuriste et expert retail
Et si le luxe nous permettait de nous reconnecter à soi, aux autres et au monde qui nous entoure de manière poétique, et sûre ?
Garantir une chaine 100% durable
Inventer un nouveau rapport à soi
Inventer un nouveau rapport à l'autre
Inventer un nouveau rapport à la nature